For Enquiries
+254 202649277
or Nous contacter

Ressources:



Éco tourisme

Bienvenue au Kenya, le berceau des grands safaris Africains. Notre pays est doté d’une faune et d’une flore exceptionnelles et l’une des plus riches au monde (certaines espèces sont endémiques). Dans le but de préserver cette biodiversité, nous conseillons vivement à nos visiteurs de lire ce qui suit, et de nous aider à préserver notre héritage naturel (dans notre intérêt et celui des futures générations).



  • Durant votre séjour au Kenya…

Voyagez avec des professionnels et des guides qualifiés

Votre guide peut faire la différence entre des vacances exceptionnelles et un séjour insatisfaisant et parfois même dangereux. Vérifiez auprès de votre tour opérateur et de votre hébergement qu’ils sont dotés de guides certifiés. Avec ces derniers, vous serez sûrs que vous verrez le meilleur du Kenya, sans entraver l’expérience des futurs visiteurs.


Choisissez des hébergements et services écologiques

Un nombre de plus en plus important de Lodges et de Camps au Kenya sont en train de se convertir en services écologiquement responsables, utilisant l’énergie solaire, en préservant les zones protégées des déchets, utilisant le traitement des eaux, et encourageant les projets de conservation locaux. S’il vous plait, prenez le temps de visiter les projets des communautés, et encouragez vivement les travaux de conservation des régions que vous visitez.


Respectez les cultures locales et encouragez l’économie locale

Les collectivités locales sont les gardiens de la nature sauvage du futur. Lorsque vous êtes en safari, essayez d’appuyer les projets et les propriétés qui profitent à la population locale à travers l’emploi, le développement communautaire et la préservation des moyens de subsistance traditionnels. Lorsque vous visitez des villages locaux, veuillez respecter les coutumes sociales et demandez à votre guide quels sont les comportements appropriés. Demandez toujours la permission pour photographier une personne, leur domicile ou leur bétail.




  • En Safari …

Restez sur les chemins créés pour les safaris dans les réserves et parcs

Encouragez votre chauffeur à rester sur les routes ou les chemins créés pour les safaris lorsque vous visitez les parcs et réserves nationaux. Faire du hors piste peut blesser ou même tuer des petits animaux dissimulés dans les herbes, modifier les drainages naturels et causer des dommages considérables aux herbes et aux habitats boisés.


Evitez de perturber les animaux au maximum

Beaucoup d’animaux sauvages deviennent en détresse lorsqu’ils sont entourés par de trop nombreux véhicules, ou lorsque ces derniers s’approchent de trop près. Les guépards sont particulièrement vulnérables à la présence de véhicules, qui peuvent perturber leur routine de chasse en journée. Essayez de rester discret lorsque vous les observez, et demandez à votre chauffeur de couper le moteur.


Respectez les limitations de vitesse

Les plupart des parcs et réserves ont une vitesse maximale de 40km/h, et les animaux ont toujours la priorité de passage. Veuillez ralentir lorsque vous passez près d’un pâturage d’animaux, et soyez prêt à les laisser traverser devant votre voiture.


Ne nourrissez jamais aucun animal !

Nourrir les animaux sauvages peut bouleverser leur régime alimentaire et entraîner une dépendance non naturelle sur les humains. Les animaux qui ont été nourris peuvent perdre leur crainte et peuvent devenir agressif envers les humains, mais seront toujours blâmés en cas d’accident, quel qu’il soit…


Veuillez prendre soin de ne pas perturber l’équilibre écologique

Veuillez ne pas recueillir ou retirer toutes choses provenant d’animaux ou leur étant utile : roches, plantes, graines, nids… ou modifier leur environnement naturel en aucun cas ! Expliquez aux enfants qu’il est interdit de toucher tout animal, oiseaux, reptiles ou insectes. Dans les parcs où il vous est autorisé de marcher, demandez à votre guide de vous montrer les plantes, les oiseaux, les insectes et les petits mammifères. Vous découvrirez que c’est un monde identique mais tout aussi loin de celui des Big Five !


Gardez tous vos détritus avec vous ! Ne jetez rien dans la nature !

Les détritus et poubelles peuvent être très dangereux pour les animaux à l’état sauvage. Veuillez garder tous vos détritus avec vous ou dans votre véhicule, et jetez les correctement lorsque vous aurez quitté le parc. Soyez extrêmement prudent avec la cigarette durant votre marche et gardez toujours votre mégot avec vous. Les feux de forêts et de brousse sont de graves dangers qui tuent la faune et détruisent des aires vitales aux animaux sauvages.


Sortez du véhicule et marchez – lorsque vous y êtes autorisé

Bien que marcher dans la brousse parmi la faune est l’une des plus grandes expériences de safari, il ne l’est permis que dans certaines zones dans les parcs et réserves, pour des raisons de sécurité, que ce soit pour les animaux ou les visiteurs. Si vous voulez vous y promener à pieds, renseignez vous auprès de votre opérateur des endroits où c’est permis, et demandez s’il est possible qu’une escorte soit incluse dans votre itinéraire.




  • Et sur la côte…

Aidez à la protection du milieu marin

Veuillez prendre soin de protéger nos habitants marins si fragile : ne les touchez pas, et ne vous tenez pas debout sur le corail. Ne jetez aucun déchet sur la plage ou dans l’océan, les créatures peuvent confondre le plastique ou autres ordures avec leur nourriture. La pêche est strictement interdite dans toutes les zones protégées et la pêche au lancer y est interdite en vertu de la loi kenyane. Veuillez également ne jamais conduire sur la plage, ce qui pourrait empêcher les tortues nouvellement éclos d’atteindre l’océan. Evitez les restaurants qui desservent des petits crabes ou homards, et qui contribuent donc à la disparition rapide de ces espèces.


Respectez et protégez toutes les créatures marines

Le Kenya abrite une grande partie des espèces marines les plus menacées au monde, y compris les tortues, baleines et dugongs. Aidez nous à protéger ces magnifiques créatures en soutenant les organisations et les évènements environnementaux locaux, et n’achetez surtout pas de produits dérivés de ces animaux. Encouragez votre hôtel pour réduire les nuisances sonores et les lumières sur la plage qui peuvent empêcher les tortues nouvellement nées de regagner l’océan. Evitez également les restaurants qui proposent des homards ou des crabes de petites tailles, et qui contribuent donc à la disparition de ces espèces.


N’achetez et ne ramassez jamais des animaux ou des coquillages

Veuillez ne jamais ramasser quoi que ce soit (mort ou vivant) de la l’océan. Toutes les créatures sont essentielles à l’écosystème marin si complexe. La vente de coquillages et d’étoiles de mer sur nos côtes déciment l’équilibre aquatique si fragile. Veuillez n’acheter aucune étoile de mer, coquillage ou tout produit décoré avec ces derniers à ces vendeurs sur la plage. Si vous aimez vraiment les coquillages, achetez des faux, très réalistes, à la place.


Soutenez les moyens de subsistance traditionnels côtiers

Essayez de soutenir les marchés locaux intérieurs, où les commerçants font l’effort de garder leur entreprise au large des plages. La construction de kiosques ou commerces sur les plages peut accroitre l’érosion côtière et détruire les nids de tortues. Si vous voulez soutenir les projets authentiques et protéger les moyens de subsistance côtiers, demandez aux associations de communautés locales, églises ou mosquées, ou à votre hôtel, les projets de développement sociaux valables. Veuillez ne jamais donner d’argent aux enfants sur la plage, ce qui pourrait les inciter à ne plus aller à l’école.


Respectez les cultures locales et les coutumes

N’oubliez pas que certaines parties de la côte sont principalement des zones à la culture musulmane, où les communautés dérivent d’une culture ancienne et sensible. Habillez-vous toujours de façon respectueuse lors de vos visites des villes et villages et pour les femmes, ne vous baignez jamais seins nus sur la plage.


Aidez-nous à protéger le patrimoine naturel du Kenya !

Ces lignes directrices ont été élaborées par The Friends of Conservation (ww.friendsofconservation.org) et par Ecotourism Kenya (www.ecotourismkenya.org), ), en collaboration avec the Kenya Association of Tour Operators(www.katokenya.org), Kenya Wildlife Service(www.kws.org)et les guides professionnels du Kenya Safari Guides Association(www.safariguides.org). ). Ils ont été financés par le British Government’s Foreign & Commonwealth Office.